Le « repowering » des parcs éoliens

Recherche et développement

Le "repowering" des parcs éoliens

Si de nos jours les paysages accompagnés d’éoliennes sont devenus communs sous nos latitudes, il est bon de rappeler que cet essor est récent. En effet, en France, c’est seulement depuis 2001 que les premiers champs de turbines ont effectivement été raccordés au réseau.

Le chantier du «repowering» est désormais lancé.

Dans ce contexte, les deux dernières années ont toutefois vu la première génération d’éoliennes, de puissance souvent modeste, arriver au terme de leur période de rachat de production à prix garanti. Le chantier du « repowering » est désormais lancé. 

Sur les sites historiques d’installation des premiers parcs éoliens, mais aussi pour les parcs actuellement en construction, on cherche désormais à trouver une nouvelle rentabilité qui se matérialise techniquement par des turbines plus puissantes que par le passé (en moyenne 50 % de puissance installée supplémentaire par rapport aux premiers équipements) et à durée de vie prolongée (35 ans requis de nos jours contre 20 ans en 2005).

Là où au sommet des mats, bonne lubrification et bon transfert des fluides riment avec fiabilité des réducteurs et des systèmes de conversion de puissance, la société Pollard a su adapter au cours de la dernière décennie ses solutions de pompage à ces nouvelles contraintes rencontrées par les industriels du secteur.

Pollard Bureau d'Etudes


Pour plus d’informations, nous vous invitons à nous contacter :

 +33(0)4.94.10.19.90


 

Les résultats de nos travaux appliqués à l'ensemble de nos gammes :

Performances

Un fonctionnement à performances hydrauliques égales sur une plage de viscosité fluide très importante. En pratique, au-delà d’une capacité d’aspiration optimisée permettant de pomper à froid des fluides proches de leurs points d’écoulement, le maintien des performances associé à la faible variation du rendement volumétrique des pompes, quelles que soient la viscosité ou la contrepression rencontrées, résulte de jeux hydrauliques, et donc d’un process d’industrialisation, bien maitrisés. C’est pour cela que 100% des pompes Pollard sont conçues et fabriquées en interne.

Reverse +

Un système de réversibilité fiabilisé et indépendant de la viscosité des fluides rencontrés (pas de risque d’adhérence à froid lorsque les fluides sont visqueux ou d’inefficacité à chaud lorsque les liquides sont très fluides).

Retour d’expérience

Une durée de fonctionnement sans maintenance de l’ordre de la durée de vie requise pour les éoliennes sous condition de bonne utilisation. Pollard bénéficie d’un retour d’expérience de plus de 70 ans dans la lubrification de réducteurs.

Optimisation acoustique

Une optimisation acoustique participant à une réduction conséquente du bruit engendré par les systèmes d’entrainement.

Intégration

Des possibilités accrues d’interfaçage et de rétrofit en vue de faciliter l’intégration en lieu et place des solutions de pompage présentes sur le marché.

Recyclage

Des facilités de recyclage issues de l’expérience de l’entreprise dans les domaines du ferroviaire et de l’automobile.

Interfaces complémentaires

Des interfaces complémentaires aux fixations mécaniques et hydrauliques classiques, en vue de faciliter les opérations de maintenance prédictives à l’aide d’analyses vibratoire ou thermique.

Ces articles peuvent également vous intéresser :