Blog

Pollard recrute : Responsable Atelier usinage et montage

Responsable Atelier usinage et montage

CDI

39 heures

Basé à Signes (83870)

Disponibilité du poste : Immédiate

Merci de nous envoyer votre CV et votre lettre de motivation à contact@pompes-pollard.com

Descriptif du poste :

  • Planification et coordination du travail, définition et répartition des postes de travail (méthodes et besoins)
  • Elaboration des processus d’industrialisations et réalisation au besoin des gammes de fabrication en collaboration avec le Bureau d’études et service Méthodes.
  • Supervision, optimisation et au besoin programmation ISO et par FAO
  • Gestion de l’approvisionnement de la sous-traitance, des outillages machines et des opérations de maintenance externalisée dans l’atelier (choix des fournisseurs/prestataire, demande et étude des devis, validation, suivi etc.)
  • Pilotage des projets de développement du parc machines, de l’intégration de nouveaux métiers d’usinage, de gains de productivité et d’optimisation des postes de travail.
  • Supervision des stocks composants et produits finis
  • Suivi du respect des délais, des quantités, de la qualité, des coûts et des consignes de sécurité
  • Supervision technique du SAV.
  • Vérification des documents de production pour la traçabilité
  • Formation du personnel aux procédures et veiller à l'application des procédures
  • Management de l’ensemble des collaborateurs d’atelier et réalisation des recrutements en collaboration avec le Responsable de Site.
  • Faire le lien avec les différents services (appui technique).

Profil recherché :

  • De formation BTS-DUT Génie Mécanique ou Productique minimum.
  • 5 ans d’expérience de management global d’un atelier de production industrielle automatisée avec plus de 5 collaborateurs
  • Connaissance parfaite des machines-outils CN, de préférence robotisées
  • Maîtrise GPAO (gestion de la production assistée par ordinateur) pour suivi des productions à partir de l'ERP de Société
  • Maîtrise des outils bureautiques (Excel/ Word/Outlook), habitude de travailler sur un ERP.
  • 1ere expérience réussi de pilotage de chantiers d'amélioration continue (5S, Kaizen).
  • Capacités managériales poussées / encadrement d'une équipe
  • Facilité à communiquer avec son environnement de travail
  • La maitrise de l’anglais serait un plus

Merci de nous envoyer votre CV et votre lettre de motivation à contact@pompes-pollard.com

Alstom fournira 14 rames Coradia Polyvalent aux régions Bourgogne-Franche-Comté et Grand Est

Press Centre Alstom

Alstom va fournir 14 trains supplémentaires Coradia Polyvalent aux Régions Bourgogne-Franche-Comté et Grand Est pour un montant d’environ 100 millions d’euros [1]. Cette levée d’options, dans le cadre du contrat Régiolis signé en 2009, vient s’ajouter aux 285 trains déjà commandés par les Régions et l’Etat français.

essai train Regiolis à Bar le Duc france

La Région Bourgogne-Franche-Comté a ainsi commandé 8 trains Régiolis électriques de 4 voitures qui vont venir compléter les 16 rames de même type déjà notifiées, dont 9 ont déjà été livrées. Le parc de trains Régiolis de la Région Bourgogne-Franche-Comté comptera 24 rames à l’horizon mi-2020, conformément à sa volonté de promouvoir des mobilités plus propres et à sa stratégie d’investissement dans des rames plus modernes, plus confortables et plus économes. La Région Grand Est a, quant à elle, décidé l’acquisition de 6 nouvelles rames dont 5 trains Coradia Liner et un train Régiolis bi-mode de 6 voitures. Le Grand Est dispose déjà d’une flotte de 34 trains Régiolis et de 19 trains Coradia Liner [2] en service commercial.

« Ces commandes supplémentaires constituent une excellente nouvelle pour la filière ferroviaire française et pour les sites Alstom en France. Elles marquent le renouvellement de la confiance des régions Bourgogne-Franche-Comté et Grand Est envers Alstom et sa solution Coradia Polyvalent, » se réjouit Jean-Baptiste Eyméoud, Président d’Alstom France.

Régiolis et Coradia Liner sont des trains issus de la gamme Coradia qui se déclinent en trois longueurs (56, 72 et 110 mètres) et deux types de motorisations (électrique ou bimode thermique-électrique). Ils peuvent accueillir jusqu’à 330 passagers, et circuler à 160 km/h. Ils offrent un confort accru grâce aux sièges équipés de liseuses individuelles et de prises électriques, aux espaces dédiés aux vélos et aux bagages ou encore aux larges baies vitrées et au niveau sonore réduit. Le plancher bas intégral permet l’accessibilité à tous ; les trains de la gamme Coradia Polyvalent sont conformes à la norme STI PMR[3]. Les déplacements à bord sont plus fluides avec des zones passagers spacieuses. L’allègement du poids des trains, leurs moteurs synchrones à aimants permanents pour la traction associés à une architecture articulée permettent la réduction de la consommation énergétique d’environ 30% par rapport aux locomotives diesel des rames Corail. De plus, les coûts d’acquisition, d’exploitation et de maintenance ainsi que les coûts de rénovation ont été pris en compte dès la conception afin de contenir les dépenses qui seront engagées pendant les 30 années de la durée de vie du train.

A ce jour, 299 trains Coradia Polyvalent ont été commandés dans le cadre du contrat confié à Alstom par SNCF en octobre 2009, dont 235 rames par 9 régions françaises et 64 rames par l’Etat, autorité organisatrice des trains d’équilibre du territoire (Intercités). Plus de 40 millions de kilomètres ont déjà été parcourus par la flotte en service commercial.

La fabrication des Coradia Polyvalent mobilise plus de 4 000 emplois en France chez Alstom et ses fournisseurs. Six des sites d’Alstom en France conçoivent et fabriquent les trains Coradia : Reichshoffen pour la conception et l’assemblage, Ornans pour les moteurs, Le Creusot pour les bogies, Tarbes pour les chaînes de traction, Villeurbanne pour l’informatique embarquée et Saint-Ouen pour le design.


[1] Enregistré dans les comptes du 3è trimestre de l’année fiscale en cours
[2] Matériel issu d’un transfert de propriété entre l’Etat et la Région
[3] Spécification Technique d'Interopérabilité pour les Personnes à Mobilité Réduite


Source : www.alstom.com